Bonjour tout le monde !

5 juillet 2011

Bienvenue sur ce blog que je consacre à mon neveu Dorian Klainguer, dit DOCH ou aussi DOCHRIDER, décédé le 16 juin 2011 à 23 ans en se rendant à son travail au guidon de sa moto.
dsc03930.jpg

Un DOCH et un prénom qui auront été vus par de nombreux concurrents, de plus en plus vite doublés!
dsc01131.jpg

dsc05459.jpg

Cette combinaison a été portée de ses débuts en 2004 à son dernier roulage de juin 2011, toujours un peu plus râpée et réparée.
Seuls les gants, puis les bottes et enfin le casque auront été changés.

Le casque 2004/2010 et le casque 2011:
dsc05460.jpg

J’étais son sponsor, son manager, son mécanicien, son cuisinier, son chauffeur, son chronomètreur etc…

Il a été mon champion ces 8 années durant, même s’il n’a couru aucune course. C’est tellement agréable de s’occuper d’un pilote qui roule très bien, qui ne chute que très rarement, et qui suscitait l’admiration et l’envie de bien d’autres pilotes moins rapides et qui avaient bien souvent une moto bien supérieure.

Nous avons découvert ensemble ce monde bien particulier et très intéressant de la vitesse.

Il était sans cesse préoccupé par quelques dixièmes qu’il perdait momentanément par rapport au dernier roulage ou au roulage correspondant de l’année précédente et souvent mécontent de ses chronos.
Malgré tout, il se trouvait toujours parmi les plus rapides de chaque séance, quand il n’était pas le plus rapide.

 

Petite vidéo hors circuit, la création du gros smiley devant Motocity à Pontarlier:

Image de prévisualisation YouTube

 

Le cap des 1000 visiteurs a été atteint le 19 septembre 2011, soit moins de 3 mois après la création de ce site!

Les 2000 visiteurs ont été enregistrés le 13 janvier 2012 et les 3000 le 20 mai de la même année.

15000 visiteurs atteints le 14 mai 2014, 20000 le 11 janvier 2015.

25000 visiteurs le 16 novembre 2015.

 

 

 

L’Aprilia 125 RS.

8 juillet 2011

Première moto de piste avec une Honda 250 CR supermotard.
dsc05424.jpg

Achetée en juin 2004 à Doubs Moto Pièces, elle est aussitôt équipée d’un carénage piste en poly et de pneus slicks.

reventers.jpg

Elle est en version 34 CV, mais sans la valve mobile à l’échappement, ce qui ne l’empêche pas d’être aussi rapide que la version avec valve.

Elle effectue ses premiers tours de roue sur le circuit de Septfontaines le 12 août 2004.
121 tours, le meilleur étant en 0′ 58″.

Le 17 août elle connaît son premier vrai circuit: Dijon-Prenois.
112 tours, le meilleur en 1′ 48″.

En 2005 elle tourne le 5 mai sur l’Anneau du Rhin, 48 tours, le meilleur en 1′ 42″.

Le 21 mai elle tourne sur le petit circuit de Pouilly en Auxois, meilleur tour en 1′ 04″, pneus Pilot Power.

Le 12 juin elle y retourne, meilleur tour en 1′ 00″, pneus slicks.

Le 16 juillet c’est sur le circuit d’Issoire que se passent les stages Moto Journal et Sarron.
Meilleur temps en 1′ 20″, pneus Pilot Power et canicule.

Le 15 août elle sert de mulet à la ZXR sur le circuit de Dijon car la piste est humide et les Pilot Power tiennent mieux que les slicks de la ZXR.
19 tours, le meilleur en 1′ 46″ 30 sur piste humide.

Le 29 août elle sert à nouveau de mulet suite à une chute en ZXR.
Meilleur tour en 1′ 45″ 80, piste sèche et slicks.

Cette moto ne subira aucune chute de 2004 à sa revente en 2006.

La Kawasaki 750 ZXR.

8 juillet 2011

Deuxième moto de piste après la 125 RS, une Kawasaki 750.
1000166.jpg

Achetée en février 2005 à quelqu’un qui n’a jamais réussi à la faire immatriculer en France (elle est en carte grise suisse).
Essayée sur la route Valdahon-Morteau par Dorian alors qu’il n’avait que 16 ans, elle débute en piste avec le carénage d’origine allégé de ses accessoires route.

Premier roulage d’essai le 23 mars 2005 à Septfontaines, ce qui permet de s’apercevoir que les silent-blocs de roue AR sont à changer.

Premier vrai circuit le 28 mars à Dijon. 61 tours, le meilleur en 1′ 44″ sur piste quasi-sèche et en 2′ sur piste mouillée.

Quelques jours plus tard, le 2 avril, c’est le premier roulage sur la belle piste de Magny-Cours.
Au bout de 27 tours, le meilleur en 2′ 06″, c’est la chute au virage du lycée: high side.
Mauvaise réaccélération, l’arrière glisse puis raccroche. Pas trop de mal sur la moto, à part le carénage d’origine qui est HS et le réservoir qui gardera toujours un petit enfoncement.
Par contre Dorian se fait assez mal au poignet, ce qui l’empèchera de terminer le WE avec le mulet (125 RS).

Le 18 avril, avec un carénage recollé/scotché tant bien que mal, c’est le retour à Dijon sur piste très mouillée: pas mieux que 2′ 09″ sur 27 tours.

S’en suit l’échange du carénage par un poly de piste, et le 5 mai c’est sur l’Anneau du Rhin que s’effectue le roulage.
Meilleur temps: 1′ 36″ sur piste sèche.

Retour sur l’Anneau du Rhin le 4 juillet avec des slicks tendres et le chrono baisse à 1′ 27″.

Du 15 au 18 juillet, ce seront successivement les stages Moto Journal puis Sarron qui se dérouleront sous la canicule.
Meilleur tour en 1′ 09″, avec des slicks Michelin endurance.
A la fin de chaque stage, Dorian tirera la bourre avec les moniteurs…

Vient ensuite Dijon le 25 juillet, 1′ 36″ en slicks Michelin tendres.

Retour sur l’Anneau en slicks tendres Pirelli: 1′ 24″ 06.

Dijon à nouveau les 15 et 16 août, 1′ 32″ 90.

Deuxième roulage à Magny-Cours le 28 août, tout se passe merveilleusement. 2′ 01″ 50.

Enfin Dijon le lendemain, 1′ 32″ 78.

Avec l’achat de la R6 en juin 2006, la ZXR deviendra le mulet.

C’était une excellente moto, elle a subi quelques chutes sans gravité: pot d’échappement à refaire, carénage frotté.
Etant en version suisse, elle était bien sûr non bridée. 120/125 chevaux environ, juste un peu pénalisée par une maniabilité de porte-avions et un poids assez conséquent.

Comme panne, seul un embrayage usé (à Magny-Cours) a été à déplorer.

Revendue fin 2009 pour financer un peu la nouvelle R1, elle termine sa carrière de piste sur le circuit de Carole.

La Yamaha R6.

8 juillet 2011

Achetée en Juin 2006 à Moto City, cette R6 première version carburateurs de 1999 sera la nouvelle moto de piste en remplacement de la XZR qui passera au rôle de mulet.
achatr6.jpg

Cette moto inaugurera le DOCH affiché à l’arrière, inscription que de nombreux concurrents auront vu furtivement les doubler!
dsc05458.jpg

Achetée à 39000 km environ, c’est une moto qui n’a connu presque que la piste.
Elle était pilotée par une femme, donc n’avait pas trop souffert.

Elle roulera de l’été 2006 à la fin de saison 2009, devenant mulet de la R1 à son tour pour les saisons 2010 et 2011.

Ses chronos et circuits seront décrits dans les pages « chronos » et « circuits ».

Fin 2009, tentative de revente pour financer la nouvelle R1, mais tout compte fait, devant le peu d’intérêt d’acheteurs potentiels et la faible somme qui en aurait été tirée, on décide de la conserver comme mulet.

Ce sera finalement une bonne idée car le dernier roulage de septembre 2010 se soldera par une casse de l’embrayage de la R1 et elle reprendra donc du service sur la piste de Dijon, évitant ainsi de perdre bêtement une journée de roulage.

En juin 2011 elle reprendra encore une dernière fois du service suite à la casse d’un ressort de soupape de la R1, sauvant par là-même la fin de la demi-journée et le lendemain.

Elle a 49000 km lors de sa revente effective en juillet 2011, aura subi quelques chutes (mais toujours sans gravité), un échange de carénage, une seule panne: embrayage HS.

La Yamaha R1.

5 juillet 2011

Achetée à l’automne 2009, cette superbe moto Yamaha R1 de 2007 (la meilleure version), est une ex-Julien Millet.
Ella avait couru les saisons 2007 et 2008 en superbike national dans la catégorie superstock.
dsc00975.jpg

0252003401.jpg

Cette superbe moto a toujours été la fierté de Dorian, c’était en effet non seulement une moto très puissante, mais aussi la plus belle du paddock

Sa livrée d’origine avait été conservée en tous points, jusqu’aux marquages « Juju » et l’adresse de son site internet.

Juste un Doch traditionnel avait été ajouté à l’arrière:
dsc01131.jpg

Son achat avait nécessité la revente de la ZXR, l’apport d’une partie de la somme demandée et la demande d’un prêt pour un peu plus de la moitié de cette somme, mais ça en valait le coup!

Ses chronos sont décrits en pages « Chronos » et » Circuits ».

Pendant la saison 2010 Dorian sera soit le plus rapide de chaque roulage, soit parmi les 3 plus rapides.

Une malencontreuse panne d’embrayage, aggravée par l’échange de nombreux pignons de boite, mettra une ombre à ce beau tableau.

En 2011 une nouvelle panne moteur lors du dernier roulage de juin ternira encore une nouvelle fois ce tableau.

Mais elle restera comme la préférée de Dorian, et la moto avec laquelle il aura été le plus rapide sur tous les circuits.

Elle n’a connu qu’une légère chute sans gravité au circuit de Bresse, la perte de l’avant au virage à gauche après les stands.
Le carénage sera parfaitement réparé et remonté, rien n’y paraîtra ensuite.